BTSA

Nutrabiol E® Un ingrédient santé riche en Vitamine E naturelle

BTSA propose une large gamme santé de vitamine E naturelle (RRR-α-tocopherol) obtenue à partir d’huile de soja IP (sans OGM). Les produits santé de la gamme « NUTRABIOL E » sont disponibles sous forme liquide, liposoluble ou bien hydrosoluble, et sous forme poudre.
La vitamine E naturelle a de puissantes propriétés antioxydantes. Elle bénéficie d’une allégation sur la protection des cellules contre le stress oxydatif.

Nutrabiol E® est disponible en France et au Benelux.

Description

Vitamine E naturelle sous forme "libre"

Le RRR-α-tocophérol ou D-α-tocophérol d’origine naturelle est disponible sous forme liquide (jusqu’à 1300 UI/g) ou sous forme de poudre sur support silice ou maltodextrine (jusqu’à 950 UI/g).

Nutrabiol E® est utilisée pour son pouvoir vitaminique ou antioxydant dans l’organisme tandis que la gamme Nutrabiol T® est un mélange de tocophérols utilisé pour son pouvoir antioxydant dans les aliments.

 

Vitamine E naturelle sous forme estérifiée

Nutrabiol E® est également disponible sous la forme d’esters d’acétate ou de succinate (poudre).

L’estérification du RRR-α-tocophérol au niveau du groupement hydroxyle du noyau chromanol prévient l’oxydation et prolonge la durée de conservation de la vitamine E. Le D-α-tocophérol acétate et le D-α-tocophérol succinate (poudre) sont souvent utilisés dans les compléments alimentaires à base de vitamine E ainsi que dans les aliments enrichis. Ces formes estérifiées de vitamine E sont hydrolysées puis absorbées par l’organisme aussi bien que l’alpha-tocophérol libre.

Disponibilité :

  • Le D-α-tocophérol acétate est disponible à différentes concentrations allant de 1300 UI/g à l’état liquide jusqu’à 950 UI/g sur support silice ou maltodextrine.
  • Le D-α-tocophérol succinate est disponible à des concentrations allant jusqu’à 1210 UI/g.
forme liquide

Valeur Nutritionnelle de Référence

La Valeur Nutritionnelle de Référence (anciennement AJR) pour la vitamine E est de 12 mg par jour de D-α-tocophérol.

Activité biologique de la vitamine E

Le D-α-tocophérol ou RRR-α-tocophérol est la forme de vitamine E que l’on retrouve naturellement dans les aliments. L’appellation « D »-α-tocophérol  correspond au pouvoir optique de la molécule (dextrogyre en opposition à lévogyre) tandis que l’appellation « RRR » correspond au seul stéréoisomère présent dans la nature. La vitamine E de synthèse est composé de 50% de D-α-tocophérol  et 50% de L-α-tocophérol  et est ainsi appelée DL-α-tocophérol .

La molécule de vitamine E possède 3 atomes de carbone asymétriques. Lorsqu’il est synthétisé chimiquement, le DL-alpha-tocophérol est un mélange de huit stéréo-isomères: RRR, RSR, RRS, RSS, SRR, SSR, SRS, et SSS. Les stéréoisomères sont tous formés en quantités égales.

Dans la nature, seul le stéréo-isomère RRR de l’alpha-tocophérol est présent. Les sept autres stéréo-isomères ne se trouvent que dans les préparations synthétiques.

 

vitamine-E

Les stéréoisomères retenus dans le plasma et les tissus humain sont le RRR (D-α-tocophérol), ainsi que les stéréo-isomères « 2R », issus de la synthèse: RRR, RSR, SRR et RRS.

Les autres stéréoisomères « 2S », issus de la synthèse, RSS, SSR, SRS and SSS ne sont pas retenus dans le plasma ou les tissus humains, ils ne sont donc pas inclus dans la définition de la vitamine E.

Selon le rapport de 2000 de l’Institut de médecine américain (IOM) , la vitamine E naturelle (stéréo-isomère  RRR) a une activité biologique ( ou pouvoir vitaminique) supérieure à la vitamine de synthèse « 2R »  et « 2S »  et est donc retenue majoritairement dans le plasma et les tissus humains.

Selon certaines études ( Traber et al, 1999 ), cela serait la forme qui a le plus d’affinité avec la protéine de transport TTP* qui transporte la vitamine E du foie vers la circulation sanguine. La  vitamine de synthèse « 2R » (RRR, RSR, RRS et RSS) est  reconnue par la protéine mais présente une affinité beaucoup moins importante. La vitamine de synthèse « 2S » (SSS, SSR, SRS and SRR) serait excrété dans la bile.

Sources :

Institute of Medicine. 2000. Dietary Reference Intakes for Vitamin C, Vitamin E, Selenium, and Carotenoids. Washington, DC: The National Academies Press. https://doi.org/10.17226/9810.

Traber MG. Absorption, lipoprotein transport, and regulation of plasma concentrations of vitamin E in humans. J Lipid Res. 1993 Mar;34(3):343-58

Unités exprimant l'activité biologique

La Pharmacopée Américaine (USP) définit l’unité intermationale (UI) de vitamine E comme 1 mg de DL-α-tocopheryl-acetate (vitamine E de synthèse).

Des essais sur modèle animal ont permis de montrer que l’effet biologique de 1mg de de D-α-tocophérol est équivalent à 1,49 UI de vitamine E.

tableau-unite-vitamineE

L’activité biologique peut aussi être exprimée en équivalent α-tocopherols. Il s’agit de l’activité biologique relative exprimée par rapport à une référence: vitamine E naturelle (RRR).

1 mg équivalent α-tocopherols (α-TE) = 1 mg de RRR-α-tocophérols.

Facteurs de conversion :

D-α-tocopherols = 1
D- β- tocopherols = 0.5
D-γ-tocopherols = 0.1
D-δ-tocopherols = 0.03

Bénéfices nutritionnels et de sante

Les espèces réactives de l’oxygène (ROS) sont générées au cours de différents processus biochimiques (par exemple : la chaîne respiratoire).

Elles peuvent être également induites par certains facteurs externes comme le rayonnement solaire et les polluants.

Ces intermédiaires réactifs peuvent endommager des molécules telles que l’ADN, les protéines, les lipides s’ils ne sont pas interceptés par le système antioxydant de l’organisme ou les capteurs de radicaux libres tels que les nutriments antioxydants (EFSA Scientific (ID 160, 162, 1947)).

De nombreux bénéfices santé découlent des propriétés antioxydantes de la vitamine E tels que des bénéfices au niveau cardiovasculaire ou la protection des yeux et de la peau.

sport cardio

Information sur la réglementation

Nutrabiol E® est autorisée dans les denrées alimentaires et plus spécifiquement dans les compléments alimentaires car la forme α-tocophérol est autorisée.

L’utilisation de la vitamine E dans les denrées alimentaires est régie par :

  • le règlement (CE) n°1170 / 2009 modifiant la Directive 2002/46
  • le règlement (CE) n°1925/2006 concernant l’adjonction de vitamines, de minéraux et de certaines autres substances aux denrées alimentaires.

L’annexe II du règlement (CE) n°1170/2009 énumère les formes de vitamine E qui peuvent être utilisées dans la fabrication de compléments alimentaires : D-α-tocophérol, DL-α-tocophérol, acétate de D-α-tocophérol, DL-α tocophéryl acétate, D-α-tocophérol succinate acide, mélange de tocophérols.

La dénomination « mélange de tocophérols » concerne un profil de tocophérol défini comme ci-dessous:

  • α-tocophérol: <20%
  • β-tocophérol: <10%
  • γ-tocophérol: 50-70%
  • δ-tocophérol: 10-30%

Les mêmes formules vitaminiques sont autorisées dans les denrées alimentaires à l’exception du mélange de tocophérols.

La vitamine E autorisée dans les denrées alimentaires destinées aux nourrissons et aux enfants en bas âge selon les réglements délégués (UE) 2016/127 et  (UE) 2016/128  complétant le règlement (UE) n° 609/2013 du Parlement européen et du Conseil.

La vitamine E fait partie des exigences de composition dans les préparations pour nourrissons et de suite et les denrées alimentaires destinées à des fins médicales spéciales élaborées pour répondre aux besoins nutritionnels des nourrissons et doit être autorisée à hauteur de  0,14 et 1.2 mg α-tocophérol* / 100 kJ selon les catégories. 

*Basée sur l’activité de la vitamine E pour le RRR-α-tocophérol.

Propriétés technologiques et formulation

Les formes galéniques du NUTRABIOL E

Le Nutrabiol E® de BTSA est disponible :

  • sous forme huileuse,
  • sous forme de poudre sur support silice ou maltodextrine
  • sous forme dispersible dans l’eau froide.

La forme dispersible dans l’eau froide se compose de vitamine E naturelle mélangée à un émulsifiant alimentaire. Elle se disperse spontanément dans l’eau avec une faible agitation.

Les différentes présentations du Nutrabiol E

Pour les huiles comestibles et les capsules molles, BTSA recommande l’utilisation du NUTRABIOL E sous forme huileuse. Le produit est disponible jusqu’à une concentration de 1300 UI/g.

Pour les aliments, les boissons en poudre, les gélules ou les sachets, BTSA propose du Nutrabiol E sous forme de poudre:

  • sur support maltodextrine ou silice jusqu’à 950 UI/g.
  • estérifiée sous forme de succinate. C’est la forme poudre la plus concentrée: 1210 UI/g.

Pour boissons liquides, BTSA propose une forme dispersible dans l’eau froide. La vitamine E naturelle est mélangée avec un émulsifiant alimentaire. Ce produit doit être versé directement dans les boissons et ne nécessite pas (ou très peu) d’agitation pour se disperser.

capsules molles

La stabilité du Nutrabiol E

L’estérification de la vitamine E naturelle (ou D-α-tocophérol) avec un groupe acétyl réduit l’oxydation de la vitamine E par les radicaux libres. Par conséquent, le d-alpha-tocophérol acétate est plus stable et devrait être préféré pour les produits à longue durée de conservation ou conservés dans des conditions difficiles.

Contrairement à une croyance largement répandue, le D-α-tocopherol ou vitamine E naturelle n’est pas un bon antioxydant et ne doit PAS être utilisé pour protéger les aliments de l’oxydation. Les mélanges de tocophérols naturels, avec une majorité de δ-tocophérols et de γ-tocophérols doivent être utilisés préférentiellement pour la conservation des aliments.

Allégations nutritionnelles et de santé

Les allégations nutritionnelles

Selon les règlement (CE) n°1924/2006 et n°1169/2011, les aliments ou les boissons supplémentés en vitamine E peuvent être étiquetés :

« source de vitamine E » quand ils contiennent au moins 15% de l’apport journalier recommandé (AJR) pour 100g, 100ml ou par portion.
« riche en vitamine E » quand ils contiennent au moins 30% de l’AJR pour 100g, 100ml ou par portion.

L’annexe XIII du règlement n°1169/2011 porte sur les informations nutritionnelles à fournir aux consommateurs.

Les allégations de santé

Allégations de santé de la vitamine E, conformément au règlement (UE) n°432/2012 de la Commission:

  • La vitamine E contribue à la protection des cellules contre le stress oxydatif ;
  • La vitamine C contribue à la régénération de la forme réduite de la vitamine E.

Ces allégations ce peuvent être utilisées que dans les denrées alimentaires considérées source de vitamine E ou C tel que défini dans l’annexe II du règlement n°1925/2006.

Webinar

Laissez-nous vos coordonnées pour accéder au replay du webinar sur la  vitamine E :

Je souhaite être informé des nouveautés d'Elementa