plx

NutroxSun™ un mélange exclusif d’extraits de pomelo et de romarin qui protège la peau du soleil

NutroxSun™ est un extrait naturel de romarin et de pomelo pour protéger la peau contre les effets néfastes des UV en retardant l’apparition des coups de soleil et en réduisant les signes de vieillissement.

  • Effet antioxydant et anti-inflammatoire
  • Augmente la viabilité des cellules irradiées par les UVB
  • Réduit des marqueurs de l’oxydation
  • Augmente la dose érythémale minimale

NutroxSun™ est disponible en France et au Benelux.

Description

NutroxSun™ est un extrait naturel composé de romarin et de pomelo. C’est une combinaison de 50% de Rosmarinus officinalis et de 50% de Citrus paradisi.

L’extrait de feuilles de romarin contient environ 57% de polyphénols totaux, antioxydants puissants et l’extrait de pomelo contient environ 22% de flavonoïdes.

C’est un ingrédient santé innovant pour la protection solaire et entièrement d’origine naturelle. Les pomelos, appelés communément pamplemousses, sont récoltés dans les vergers de Murcie, en Espagne, au cœur du bassin méditerranéen. C’est également dans cette région, à Lorca, que le romarin est cultivé. La région compte parmi les plus grandes surfaces cultivées d’Espagne grâce à son climat très favorable.

Des partenariats durables avec les agriculteurs locaux permettent un engagement de qualité et de sécurité.

Melange-d-extraits

Bénéfices nutritionnels et de sante

Effets du soleil sur la peau

Bien qu’une exposition solaire puisse être agréable, les conséquences sur la santé et la beauté de la peau peuvent être lourdes.

Le rayonnement du soleil est un rayonnement ultraviolet (UV). Selon l’OMS,  l’exposition prolongée au rayonnement UV peut avoir des effets aigus et chroniques au niveau cutané, oculaire et immunitaire.

Une exposition solaire peut provoquer des coups de soleil, diminuer les défenses immunitaires de la peau, et aller jusqu’à provoquer un cancer (carcinome ou mélanome).

Au-delà des effets sur la santé, rides, pertes de fermeté et tâches sont des conséquences d’une exposition solaire non responsable.

Les différents types d'UV

Les rayons UV peuvent être classés dans trois catégories en fonction de leur longueur d’onde ; UVA, UVB et UVC, respectivement de 400 à 100 nanomètres. Plus de 95% du rayonnement reçu est émis par les UVA et le reste par les UVB.  Les UVC ont la plus courte longueur d’onde et sont complètement filtrés par la couche d’ozone de l’atmosphère et n’atteignent donc pas la surface terrestre.

L’exposition aux rayons ultraviolets A et B est donc la cause d’effets nocifs sur la peau.

D’une part, les UVB de longueur d’onde moyenne ont une activité biologique importante. Minoritaires, ils sont plus intenses que les UVA. Les « coups de soleil »  sont principalement causés par ces rayons qui endommagent la couche superficielle de la peau. Les UVB sont responsables du bronzage et des brûlures à retardement.

D’autre part, les UVA ont une longueur d’onde relativement plus longue. Ils sont responsables du vieillissement prématuré de la peau. Majoritaires, ils pénètrent plus profondément dans la peau jusqu’au derme. Bien que les rayons UVB constituent le facteur principal des cancers de la peau, les rayons UVA jouent un rôle non négligeable dans leur apparition.

Pour se protéger du rayonnement UV, la crème solaire reste le moyen le plus connu. Cependant, celle-ci est souvent mal appliquée ou mal utilisée. En effet, la majorité des expositions solaires a lieu dans la vie quotidienne sans protection (en dehors des vacances ou jours ensoleillés) et moins de la moitié des personnes appliquent la bonne quantité de crème ou l’étalent correctement. De plus, l’application est pénible et peut être affectée par l’eau, la transpiration ou les frottements.(2)

NutroxSun™ est donc une solution alternative efficace pour une protection contre les UV supporté par des résultats cliniques.

1.OMS. Organisation mondiale de la santé. Effet du rayonnement UV sur la santé.

2. Monteleoder. Presentation of NutroxSun. Mars 2017

Rôle du NutroxSun dans la protection de la peau

Plusieurs études ont montré les bénéfices santé du NutroxSun : une étude in vitro, une étude pilote et une étude clinique.

Résultats in vitro

Une étude in vitro (Pérez-Sanchez et al. ,2014) a évalué les effets protecteurs d’un mélange d’extraits de pomelo et de romarin contre les UVB sur la peau. Différents effets ont pu être mis en évidence.

1.La protection cellulaire

NutroxSun™  a un rôle dans la protection des keratinocytes contre la mort cellulaire induite par les UVB.

Des keratinocytes ont été traitées avec du pomelo seul, du romarin seul ou du NutroxSun(ratio 50:50). La viabilité cellulaire a été mesurée après irradiation des cellules aux UVB à 800 J/m2 et 1200 J/m2.

NutroxSun™ augmente significativement la protection des cellules par rapport au contrôle irradié sans ajout d’extraits. Après une irradiation de 800 J/m2,  la viabilité cellulaire est de 70% avec le NutroxSun™ à 100 µg/ml versus 40% et 13% de protection pour les extraits de pomelo et de romarin à 50 µg/ml. De même, après une irradiation de 1200 J/m2, la viabilité cellulaire est de 60% à 100 µg/ml vs 13% et 5% de protection pour les extraits de pomelo et de romarin à 50 µg/ml.  Les deux extraits ont donc un effet synergique et la protection apportée par NutroxSun™ augmente avec la concentration.

2. Antioxydant intra-cellulaire

NutroxSun™ inhibe la formation des espèces réactives de l’oxygène (ROS) des cellules exposées aux UVB.

L’étude in vitro a également mis en exergue son rôle antioxydant intra-cellulaire. En effet, le rôle antioxydant des diterpènes du romarin et des flavonoïdes du pomelo a été montré par différentes études sur modèle cellulaire et animal.

Dans l’étude de Perez et al., la formation des espèces réactives de l’oxygène (ROS), marqueurs de l’oxydation causée par les UVB, est mesurée par comptage par fluorescence (sonde DCF DA). Une diminution significative des ROS est observée avec Nutroxsun™. La capacité du NutroxSun™ à inhiber leur formation augmente avec sa concentration.

3. Protection de l’ADN

NutroxSun diminue les dommages causés par les UV sur l’ADN dans les cellules avec moins de cassures des brins. Ceci est observé grâce au test des comètes et au test des micronoyaux (CBMN assay).

Source : Perez-Sanchez A. Protective effects of citrus and rosemary extracts on UV-induced damage in skin cell model and human volunteers. J Photochem Photobiol. 2014; B 136:12-18.

Résultats de l'étude pilote

Perez Sanchez et al. (2014) réalise également une étude pilote avec une prise de 250 mg/jour de NutroxSun™ par dix volontaires afin de montrer l’effet protecteur du  NutroxSun chez l’homme.

Pour cela, la dose érythémale minimale (DEM) est mesurée à différents temps après une exposition aux UVB.

La dose érythémale minimale (DEM) est la dose d’UV minimale qu’une personne peut recevoir avant que cela ne déclenche une rougeur ou un coup de soleil.  Elle est mesurée sur six sites différents du dos entre les omoplates et la taille grâce à un simulateur solaire.

On observe sur le graphique ci-contre que la valeur de la DEM augmente significativement dès deux mois de supplémentation. Cela signifie qu’une dose plus importante d’UV est nécessaire pour causer un érythème chez la personne supplémentée en NutroxSun™.  NutroxSun™ a donc un effet photoprotecteur.

Etude pilote - DEM

Résultats cliniques sur la santé de la peau

Une étude clinique a permis d’appuyer ces résultats. L’étude de Nobile et al. (2016)  a été réalisée en deux parties : une étude courte (essai croisé de 7 jours) et une étude plus longue randomisée contrôlée en double aveugle sur 2 mois avec 90 femmes.

  • Evaluer l’effet photoprotecteur du NutroxSun™ contre les UVB et les UVA à court terme et à long terme
  • Evaluer la relation dose-effet avec les différents dosages testés

La capacité du NutroxSun™ à diminuer les rougeurs cutanées (provoquées par les UVB) est étudiée à court terme. A long terme, la dose érythémale minimale est mesurée pour évaluer la protection contre les UVB. Le niveau de malondialdéhyde (MDA), marqueur de la peroxydation des lipides, est aussi mesuré pour évaluer la protection contre les UVA. (après 0 h, 4 h et 24 h et au bout de 15 jours, 1 mois et 2 mois d’exposition aux UVA)

Rougeurs et dose érythémale minimale

A court terme, les rougeurs cutanées  diminuent plus rapidement après seulement deux jours de supplémentation à une dose de 250 mg de NutroxSun™. Il a donc un effet rapide sur les rougeurs.

Dans l’étude à long terme, 90 femmes de phénotypes différents montrant des signes de chrono et photovieillissement  reçoivent pendant 90 jours soit une dose de 100 mg, soit une dose de 250 mg de NutroxSun™ soit un placebo.

La figure ci-dessous montre l’évolution de la la dose érythémale minimale (DEM) par rapport à t=0 dans les groupes supplémenté et placebo. Dès deux semaines de supplémentation, la dose érythémale minimale (DEM) augmente significativement dans le groupe supplémenté (+ 15.20%).  Une prise de 100 mg de NutroxSun™  augmente la DEM de 29,80% environ après deux mois de supplémentation.

La supplémentation en NutroxSun™augmente la protection contre les UVB dès 100 mg. 

med-clinique-3

Lipoperoxydation des lipides

De plus, le niveau basal du malondialdéhyde (MDA) (0 h, avant exposition aux UVA) diminue significativement au cours de la supplémentation avec des doses de 100 mg et 250 mg. De même, la concentration en MDA diminue d’environ 20 % avec le NutroxSun™, quelque soit la dose après 2 mois de supplémentation lors des mesures 4 heures après l’exposition aux UVA. Ce qui montre également un effet photoprotecteur contre les UVA.

En résumé, les preuves apportées sur le NutroxSun™ dans la santé de la peau sont :

  • Protection des cellules de la peau contre les UVB et UVA
  • Effets antioxydants et anti-inflammatoires
  • Diminution des érythèmes et augmentation de la DEM : retardement de l’apparition des coups de soleil
  • Réduction de la lipoperoxydation

Bénéfice du NutroxSun sur la beauté de la peau

Nobile et al. (2016) s’intéressent également à l’effet du NutroxSun™ sur le photo-vieillissement de la peau. L’étude a évalué l’effet anti-âge du NutroxSun™ à long terme.

Les marqueurs étudiés sont la profondeur des rides à l’aide d’une mesure au niveau des pattes par capteur Primos 3D et l’élasticité (nette et brute) de la peau mesurée à l’aide d’un cutomètre. De plus, un questionnaire auto-administré a permis de recueillir les impressions des participants au cours de l’étude.

Les résultats ont montré une diminution significative de ces deux marqueurs quelque soit la dose après deux mois de supplémentation.On observe après 2 mois des variations de -15% de la profondeur des rides par rapport à t=0 dans le groupe supplémenté. Les participantes ont rapporté des impressions positives sur l’uniformité de la peau, sa luminosité, la réduction des rides, et son apparence générale. Par exemple, 80% ont la sensation d’avoir une peau mieux hydratée avec la supplémentation.

Les résultats sont donc en faveur d’un effet anti-âge du NutroxSun™ à partir de 100 mg. 

Information sur la réglementation

NutroxSun™ est autorisé dans les compléments alimentaires.

Citrus paradisi et Rosmarinus officinalis figurent dans l’annexe I de l’Arrêté « Plantes » (Arrêté du 24 Juin 2014) et dans la liste 3 de l’Arrêté Royal Belge (Arrêté du 29 Août 1997).

Il existe des substances à surveiller pour les deux plantes. (Arrêté « Plantes » du 24 Juin 2014)

  • Citrus paradisi : furocoumarines
  • Rosmarinus officinalis : camphre,  eucalyptol, pulégone,  carvacrol.

Celles-ci sont contrôlées par Monteleoder.

Citrus paradisi et Rosmarinus officinalis ont également le statut GRAS (Generally recognized as safe) aux USA. Ces plantes sont listées par la FDA dans le code of Federal Regulations (CFR, Titre 21, chapitre 1, sous chapitre B) dans la catégorie : Huiles essentielles, oléorésines (absence de solvants) et extraits naturels (distillats inclus) (Section 182.20).

Propriétés technologiques et formulation

NutroxSun™ est disponible sous forme de poudre (de couleur marron-oranger) et partiellement soluble dans l’eau et l’éthanol.

NutroxSun™ peut être utilisé dans la formulation de compléments alimentaires et également dans les nutricosmétiques.

Selon les études réalisées par Monteloeder, une dose de 100 mg/jour est préconisée pour des effets sur la peau à moyen et long terme et une dose de 250 mg/jour pour un effet « recovery » plus rapide face aux coups de soleil.

Pomelo-demi

L'application mobile

Dans l’ère du temps, Monteleoder a développé une application mobile destinée aux consommateurs finaux de NutroxSun™.

Celle-ci est mise à disposition par le fabricant de compléments alimentaires et permet d’éduquer les consommateurs à mieux protéger leur peau.

Grâce à la géolocalisation et quelques informations sur leur profil (type de peau, sexe, âge, etc.), l’application permet à chacun de connaître sa durée d’exposition solaire sans danger. Elle crée des alarmes pour rappeler d’appliquer sa crème solaire et/ou prendre NutroxSun™.

Ludique pour le consommateur final, elle permet également au fabricant de compléments alimentaires d’accéder aux données du client et donc de mieux le connaître. Il pourra ainsi obtenir des preuves d’efficacité de son produit au niveau mondial et saisir de nouvelles opportunités commerciales.

Source :  Lopez. Monteloeder, 2017.

app-monteleoder

Webinar

Laissez-nous vos coordonnées pour accéder au replay du webinar sur le NutroxSun

Je souhaite être informé des nouveautés d'Elementa

Revues de presse

Actif's - Hors série - NutroxSun pour protéger la peau du soleil

1 juin 2018

Extrait :
« Extrait végétal NutroxSun : un mélange exclusif d’extraits de romarin et de pomelo pour protéger la peau du soleil.
….
L’étude clinique cherche à évaluer également l’effet anti-âge. Les résultats ont montré une diminution de deux signes de vieillissement : la profondeur des rides (mesurée à l’aide d’un capteur 3D) et les élasticités nette et brute de la peau (à l’aide d’un cutomètre). On obsèrvre après deux mois des variations de 15% de la profondeur des rides. »…

Actif's NutroxSun protéger la peau du soleil