Naturalia

Naturalia Ingrédients Les sucres de fruit en poudre

Naturalia Ingredients extrait les sucres naturellement présents dans le raisin: fructose, dextrose (D-glucose) et mélange des deux. Ces ingrédients santé naturels sont disponibles sous forme liquide ou sous forme poudre.
Le mélange fructose/dextrose est disponible avec une certification bio.Logo biologique
Les sucres de fruit sont disponibles en France.

Description

Les sucres de fruit de Naturalia sont les sucres naturellement présents dans le raisin :

  • Crystal Sweetgrape® : mélange naturel de fructose et de dextrose de raisin
  • Crystal Fructogrape® : fructose naturel de raisin
  • Crystal Dextrogrape® : dextrose naturel de raisin

Les sucres de fruits de Naturalia sont les seuls sur le marché à se présenter sous la forme de poudre permettant ainsi un grand nombre de nouvelles applications.

raisins

Le Crystal DextroGrape® : Le D-Glucose monohydrate est un sucre naturel disponible seulement sous forme poudre. Sa pureté est de 99,5% minimum et son pouvoir sucrant de 50 à 70% de celui du saccharose.

Le Crystal Fructogrape®: Ce sucre naturel est disponible sous forme poudre à 98% de pureté ou liquide à différents brix. Son pouvoir sucrant est très élevé: 130-150% de celui du saccharose.

Le Crystal Sweetgrape®: il se compose des deux sucres naturellement présents dans le raisin: le fructose et le dextrose à parts égales. Il est disponible sous forme poudre et liquide à différents brix. Son pouvoir sucrant est proche de celui du saccharose.

gamme Naturalia

Bénéfices nutritionnels et de sante

Le fructose de fruit pour réduire la glycémie postprandiale

La glycémie postprandiale correspond à l’élévation de la concentration de glucose dans le sang après la consommation d’un aliment. Cette fonction est une réponse physiologique normale qui est variable par son ampleur et sa durée. La glycémie peut être influencée par la nature chimique et physique de l’aliment ainsi que par des facteurs individuels. Diminuer une réponse glycémique postprandiale peut être bénéfique pour les individus qui subissent une intolérance au glucose. (Venn et vert, 2007)

Plusieurs études mesurent les effets du fructose sur la réponse glycémique et insulinémique postprandiale en comparaison à d’autres glucides:

Dans une étude réalisée par Crapo et al (1980) 9 sujets sains, 10 sujets intolérants au glucose et 17 sujets diabétiques de type 2 ont reçus dans un ordre aléatoire 50g de glucose, de saccharose ou de fructose. Des échantillons de sang ont été prélevés à 0, 15, 30, 45, 60, 120 et 180 minutes après chaque repas.

Il apparaît qu’une consommation de fructose induit une réponse glycémique et insulinémique significativement plus basse que la consommation de saccharose ou de glucose dans tous les groupes d’étude. De plus la réponse de la glycémie postprandiale en fructose est directement proportionnelle au degré d’intolérance au glucose. (Crapo et al. (1980))

sucre

Une seconde étude a été réalisée sur 10 sujets sains, 12 patients atteints de diabète de type 1 et 10 patients atteints de diabète de type 2 sans aucune prise de médicaments hypoglycémiants oraux. Les participants ont reçu dans un ordre aléatoire cinq petits déjeuners d’essai contenant 42 à 43 g de glucides différents (glucose, fructose, saccharose, amidon de pomme de terre et amidon de blé) et des quantités presque identiques d’énergie (685 à 742 kcal), de glucides totaux (84 à 89 g), de protéines (31 à 38 g) et de matières grasses (25 à 26 g). Des échantillons de sang ont été obtenus à 0, 15, 30, 60, 90, 120, 180 et 240 minutes après chaque petit-déjeuner.

Chez les sujets sains et diabétiques de type 2, le petit déjeuner contenant du fructose a permis de réduire la glycémie postprandiale en comparaison au petit déjeuner à base de glucose mais pas en comparaison au petit déjeuner à base de saccharose. Aucune différence dans les réponses insulinémiques entre les différents petits déjeuners n’a pu être mise en évidence (Bantle et al, 1983).

Forme énergie

Une troisième étude comparant les bénéfices du fructose par rapport à d’autres carbohydrates (glucose, saccharose…) a été réalisée sur 10 sujets atteints d’un diabète de type 2. La consommation pendant 3 semaines du fructose à la place d’autres sucres provoque une diminution de la glycémie postprandiale. (Koivisto, Yki-Jarvinen (1993))

Une étude réalisée en 2001 comprenant 9 adultes normaux, 10 sujets intolérants au glucose et 17 sujets possédant un diabète de type 2 a également montré que les sujets diabétiques ayant reçu du fructose avait une glycémie moins importante que les sujets consommant du glucose. (Ionescu-Tirgoviste C, (2001))

La consommation modérée de fructose réduit donc la glycémie et l’insulinémie postprandiale par rapport au glucose, saccharose ou d’autres glucides. Une allégation est d’ailleurs autorisée à ce sujet par la commission européenne.

Cependant une consommation excessive de fructose (notamment dans les sodas) a montré lors de plusieurs études d’intervention une augmentation du risque de dyslipidémie, de résistance à l’insuline et d’augmentation de l’adiposité viscérale chez les sujets insulino-résistants, hyper insulinémiques ou chez les sujets sains. (Revue dans Le et Tappy, (2006, 2010) ; Stanhope et Havel, (2008, 2009, 2010)).

Toutefois, ces effets ne sont pas observés avec les doses conseillées en fructose (40/50 g/j à la place d’amidon ou de saccharose (Wolever (2006)).

(Voir également l’opinion de EFSA, 2011).

Information sur la réglementation

Réglementation française

Les sucres de fruits sont définis comme des Sucres au sens du décret n°2013-1049 du 21 Novembre 2013.

Réglementation européenne

Le Crystal Dextrogrape et le Crystal FructoGrape sont des sucres naturels conformes à la directive 2001/111/EC. Le D-Glucose purifié et cristallisé contenant une molécule d’eau de cristallisation répond aux caractéristiques suivantes:

  • Dextrose (D-glucose) : pas moins de 99,5% en poids sur la matière sèche
  • Matière sèche : pas moins de 90% en poids
  • Cendres sulfatées : pas plus de 0,25% en poids sur la matière sèche.

Le Fructose purifié et cristallisé répond aux caractéristiques suivantes:

  • Teneur en fructose : 98% au minimum
  • Teneur en glucose : 0,5% au maximum
  • Perte au séchage : pas plus de 0,5%
Grappe Raisins

Ces deux produits sont aussi conformes au Codex Alimentarius et au Food Chemical Codex.

Propriétés technologiques et formulation

Les sucres de fruits naturels peuvent être utilisés en tant qu’édulcorant, agent de charge, agent de compression ou à des fins technologiques (conservation, texturant, anti-cristallisant). On peut les retrouver sous forme de comprimés, capsules, solutions orales ou encore sirops, etc.

Dfférences_sucres_Naturalia

Crystal FructoGrape: compressible mais hygroscopique

Le Crystal FructoGrape est un excellent agent de compression. Il doit cependant être conservé à une humidité relative de moins de 60% et à moins de 25°C.

Courbes de compression :

courbe-de-compression
fructose

Isotherme de sorption du Crystal FructoGrape

Isotherme-sorption-Crystal-FructoGrape

Crystal DextroseGrape

Courbes  de compression

compression-dextrose

Crystal SweetGrape

Courbes de compression

compression-sweet

Allégations nutritionnelles et de santé

La Commission Européenne a autorisé une allégation santé sur la consommation de fructose. Elle figure dans le règlement (UE) n°536/2013.

L’allégation est la suivante: « La consommation de denrées alimentaires contenant du fructose entraîne une hausse de la glycémie inférieure à celle qu’entraîne la consommation de denrées alimentaires contenant du saccharose ou du glucose ».

Elle peut être utilisée pour des denrées alimentaires ou des boissons édulcorées dans lesquelles le glucose et/ou le saccharose sont remplacés par du fructose de telle sorte que la teneur de ces denrées ou boissons en glucose et/ou saccharose est réduite d’au moins 30 %.