BTSA

Orocyan® : un extrait de canneberge titré en proanthocyanes de type A

Orocyan® est un extrait de canneberge (Vaccinium macrocarpum) riche en proanthocyanes de type A , polyphénols de la myrtille.

Orocyan® possède des propriétés anti-infectieuses  intéressantes pour la santé urinaire et aurait également un rôle bénéfique dans le management du poids.

Orocyan® est disponible au Benelux et en Espagne.

Description

Orocyan® est un extrait de canneberge (Vaccinium macrocarpum) titré à 20 % min. en proanthocyanes de type A ( par HPLC ) ou titré à 10% (par A2 BL DMAC).

Orocyan® possède des propriétés antioxydantes et  anti-infectieuses intéressantes contre les infections urinaires.

Canneberge fruit

Bénéfices nutritionnels et de sante

Orocyan : anti-infectieux pour la santé urinaire

La canneberge est traditionnellement utilisée contre les infections urinaires.

Selon Nicolasi (2014), les cystites ou infections urinaires sont provoquées par des pathogènes de l’intestin ou du vagin (chez la femme)  qui colonisent la muqueuse péri-urétrale et atteignent la vessie. Environ 90% des infections urinaires non compliquées seraient dues à E. coli.

Di Martino et al. ont conduit en 2006 une étude randomisée contrôlée en double aveugle avec 32 volontaires. Cette étude a montré une activité significative anti-adhésive contre les bactéries.

 

groupe d'amies

Elle a été mise en évidence grâce à une collecte d’urine de participants ayant consommés de la poudre de canneberge en comparaison au placebo ( p< 0.001 ). L’inhibition est dose dépendante et prolongée jusque 24h avec 72 mg de proanthocyanes (PAC). La supplémentation en extrait de canneberge protégerait donc le tractus urinaire contre les adhésions bactériennes aux cellules.

Dans l’étude in vitro de Nicolisi et al. (2014), ils évaluent l’activité anti adhésive des proanthocyanines de type A2 sur E coli, responsable des infections urinaires. Un test d’adhésion est réalisée sur 6 groupes de cellules contaminées avec E. Coli et un groupe contrôle. Cinq espèces de E coli sont isolées du tractus urinaire de la femme avec des antécédents de cystites récurrentes.

Des cellules de la vessie sont cultivées en milieu stérile puis traitées avec cinq concentrations de E coli entre 25 µg/mL et 100 µg/ mL. Les cellules sont ensuite colorées et observées au microscope. L’index d’adhésion obtenu est la moyenne du nombre de bactéries qui ont adhéré aux cellules pour 100 cellules.

La figure ci dessous illustre l’index d’adhésion selon les espèces d’E. Coli et les concentrations en extraits de canneberge.

On observe une réduction de l’index d’adhésion de E. Coli. Pour l’espèce testée n°1, le taux d’adhésion varie de 74.5% dans le groupe contrôle à 12.3 % dans le groupe des cellules traitées à 100 µg/ mL. L’extrait de canneberge permet  une réduction de l’adhésion de E coli aux cellules et celle-ci est dose-dépendante. Elle réduit donc la capacité de E. coli à adhérer aux cellules uroépithéliales et à infecter la vessie.

Gestion du poids et syndrome métabolique

L’extrait de canneberge peut avoir des effets bénéfiques au-delà de la santé urinaire.

Des premiers effets  bénéfiques ont été montré sur l’obésité à travers une étude sur modèle animal ( Anhê, 2015).  L’objectif de l’étude est d’évaluer l’impact d’un extrait de canneberge sur des souris nourris avec un régime riche en sucres et lipides, qui induit une prise de poids et une obésité.

Il y a trois groupes. Un groupe est supplémenté avec 200 mg/ kg d’extrait de canneberge et reçoit un régime hyperglucidique et hyperlipidique pendant 8 semaines, un groupe reçoit seulement le régime sans supplémentation tandis que le groupe contrôle reçoit de l’eau et un régime normal.

La supplémentation permet une diminution de la prise de poids et de l’efficacité énergétique (en g/kcal * 1000) ainsi qu’une diminution de l’accumulation des triglycérides, de certains marqueurs de l’inflammation et du stress oxydatif et une amélioration de la sensibilité à l’insuline.

Elle permettrait aussi d’augmenter la proportion de Akkermansia ssp. qui est décrite dans la littérature pour avoir un rôle clé dans le métabolisme lipidique et glucidique. Un taux faible est souvent observée chez les personnes obèses ou souffrant du syndrome métabolique.

Orocyan pourrait donc jouer un rôle dans la gestion du poids.

Sources:

Nicolasi. Anti-Adhesion Activity of A2-type Proanthocyanidins (a Cranberry Major Component) on Uropathogenic E. coli and P. mirabilis Strains. Antibiotics (Basel). 2014 Apr 3;3(2):143-54.

Di Martini P. et al. Dosage effect on uropathogenic Escherichia coli anti-adhesion activity in urine following consumption of cranberry powder standardized for proanthocyanidin content: a multicentric randomized double blind study2006 Word J. Urol. 24(1) : 21-27

Anhê. A polyphenol-rich cranberry extract protects from diet-induced obesity, insulin resistance and intestinal inflammation in association with increased Akkermansia spp. population in the gut microbiota of mice. Gut. 64(6): 872-83

Information sur la réglementation

Orocyan® est un extrait de fruit (canneberge) autorisée en France dans les compléments alimentaires.

En France, Vaccinium macrocarpum est listé à l’annexe I de l’Arrêté plantes du 24 Juin 2014 ( parties autorisées : fruit, feuille ).

En Belgique, Vaccinium macrocarpum est listé dans l’Arrêté Royal Belge du 29 Août 1997 (partie autorisée : baie).

Les baies de canneberge sont consommées en Europe avant Mai 1997 et n’entrent pas dans le champ des règlements relatifs aux nouveaux aliments n° 2015/2283 et 258/97.

Orocyan plantes

Propriétés technologiques et formulation

Orocyan® est un extrait hydroalcoolique sous forme de poudre (couleur : violet rose).

Orocyan® est hydrosoluble.

La dose journalière recommandée par Ferlux est de 36mg/j de PAC-A en BL-DMAC.

Orocyan poudre