pevesa

Hydrowhey – Hydrolysat de protéines de lactoserum

Hydrowhey est un hydrolysat de protéines de lactosérum.

Plusieurs références existent et sont destinées à la nutrition sportive, infantile, clinique ou des seniors.

Hydrowhey possède une absorption et une digestibilité accrue grâce à son degré d’hydrolyse élevé.

Il est obtenu à partir d’une cascade d’hydrolyses enzymatiques strictement contrôlées.

Cet hydrolysat de protéines de lactosérum a un potentiel allergénique réduit en comparaison avec des protéines intactes.

Hydrowhey est disponible en France et au Benelux.

Description

L’hydrolysat de protéines de lactoserum HYDROWHEY est concentré jusqu’à 80% de protéines sur matière sèche.

Les protéines de lactosérum, également appelées « whey protein » sont l’une des deux fractions protéiques du lait de vache,  l’autre fraction étant les caséines. Les hydrolysats de protéines sont des fragments de peptides ou des acides aminés libres obtenus grâce à des enzymes qui hydrolysent les protéines intactes. L’hydrolyse permet de modifier les propriétés des protéines.

Les caractéristiques de l’hydrolysat de protéines de lactosérum lui confère des propriétés intéressantes, différentes des protéines intactes.Les protéines intactes sont naturellement hydrolysées dans l’organisme lors de la digestion grâce à nos enzymes. Un apport en hydrolysat de protéines de lactosérum permet une absorption et une digestion de protéines plus rapide et facilitée.

Hydrowhey a un véritable intérêt nutritionnel car il possède tous les acides animés indispensables.

 

poudre

Bénéfices nutritionnels et de sante

L’hydrolysat de protéines de lactosérum Hydrowhey est avant tout un apport protéique de qualité.

Les protéines animales sont réputées plus « complètes » que les protéines végétales car elles apportent tous les acides aminés essentiels.

Hydrowhey contient tous les acides aminés essentiels nécessaires aux besoins de maintenance et de croissance chez l’homme et ne possède donc aucun acide aminé limitant.

Grâce à son profil en acides aminés et ses propriétés spécifiques, l’hydrolysat de protéines de lactosérum est bénéfique pour différents groupes de population comme les seniors, les nourrissons, ou encore les sportifs.

Hydrowhey pour la nutrition infantile

L’Anses, anciennement Afssa (2007) a fait des recommandations sur les apports conseillés en protéines pour les nourrissons et enfants en bas âge.  Ces apports couvrent le besoin de la très grande majorité des nourrissons et enfants en bas âge, tel qu’estimé à partir des données expérimentales. Les apports conseillés évoluent de 10 g/jour de la naissance à 1 mois jusque 11.7 g/ jour entre 24 et 36 mois.

Les protéines de lactosérum (lactoglobuline, lactalbumine) intactes sont une source intéressante de protéines pour la nutrition infantile mais un certain nombre d’enfants est touché par des allergies à ces protéines.

Hydrowhey

Les allergies aux protéines de lait

Aujourd’hui, les allergies sont de plus en plus problématiques chez l’homme et particulièrement chez l’enfant. Les allergies alimentaires sont devenues de plus en plus habituelles. Selon l’Anses, environ 3% de la population française aurait une allergie alimentaire évolutive et 8% des enfants sont sujets à une allergie alimentaire dont les dermatites atopiques (eczéma) (2003).

L’allergie aux protéines de lait de vache est aujourd’hui la première allergie alimentaire à apparaître chez l’enfant et débute, le plus souvent, chez le nourrisson dans les premiers mois de vie. 2 à 3 % des nourrissons sont concernés. L’allergie peut se manifester par des vomissements, des diarrhées, des coliques, des urticaires, de l’asthme ou de l’eczéma.

C’est pourquoi des alternatives doivent être trouvées pour les nourrissons allergiques et également pour les nourrissons à risque.

Les nourrissons et enfants en bas âge les plus susceptibles de présenter une allergie alimentaire sont ceux qui présentent des antécédents familiaux d’allergies, qui souffrent d’eczéma, d’urticaire et d’asthme ou ont déjà une autre allergie. On les qualifie de nourrissons et enfants à risque.

nutrition-infantile

L'allergènicité des protéines

L’allergènicité des protéines concerne des portions limitées appelées épitopes ou déterminants antigéniques reconnus par le système immunitaire et qui peuvent provoquer une réaction allergique. Lors de l’hydrolyse des protéines, les épitopes peuvent être réduits ou détruits.

D’une part, les hydrolysats de protéines de lactosérum extensivement hydrolysés et ainsi sans épitopes, peuvent rentrer dans la composition des formules pour nourrissons diagnostiqués allergiques ou à très haut risque. D’autre part, Hydrowhey est quant à lui un hydrolysat partiel des protéines de lactosérum qui contient donc encore un nombre réduit d’épitopes. Il a un potentiel allergénique réduit et est parfait pour la composition de formules pour les nourrissons à risque.

Les protéines sont exposées au tissu lymphoïde du tube digestif (GALT), qui constitue le principal support du système immunitaire du tractus gastro-intestinal. Le GALT permet la tolérance de différents antigènes alimentaires et distingue les organismes non pathogènes et pathogènes. Selon Cabana et al (2017), l’exposition a des peptides de lactosérum de plus petites tailles induit une tolérance orale. Les molécules de poids moléculaires plus bas sont corrélées avec une allergénicité des protéines plus faibles.

Effet préventif sur les allergies

Les formules hypoallergéniques contenant des hydrolysats de protéines partiellement hydrolysées ont un effet préventif sur l’allergie montré par certaines études, notamment sur l’ezcéma chez des enfants à risque. Il y aurait une réduction du risque d’eczéma avec la consommation d’hydrolysats partiels de lactosérum chez les enfants ayant des antécédents familiaux sérieux de dermatites atopiques (Cabana, 2017).

Dans l’étude de cohorte de Kuo et al. (2011), la prévalence de la rhinite allergique est plus basse chez les enfants qui ont reçu des hydrolysats partiels de lactosérum en comparaison à ceux qui ont reçu des formules standards non hydrolysées (OR 0.67, 95% CI 0.47-0.95).

Sources:

  • AFSSA « Apport en protéines : consommation, qualité,
    besoins et recommandations ». Disponible sur <https://www.anses.fr/fr/system/files/NUT-Ra-Proteines.pdf
  • Cabana. The Role of Hydrolyzed formula in Allergy prevention. Ann Nutr Metab 2017; 70 (suppl 2):38-45.
  • Host et al. 2002 Ann Allergy immunol. 89 ;33-37
  • Kua et al. Partial protein-hydrolyzed infant formula decreased food sensitization but not allergic disease in a prospective birth cohort study. Int. Arch Allergy Immunol 2011; 154:310-317.

Hydrowhey pour la nutrition sportive

Les protéines de lactosérum contribuent au maintien et à l’augmentation de la masse musculaire.

Hydrowhey peut donc être idéal comme source protéique pour la performance sportive et la récupération musculaire.

Les sports, notamment de force et les exercices de renforcement musculaire sollicitent grandement les muscles. Ces contraintes mécaniques importantes peuvent engendrer des micro-lésions et augmenter la perméabilité des cellules musculaires (Hausswirth, INSEP, 2012). Celles-ci pourraient engendrer des douleurs musculaires et une baisse de la performance sportive.

sport

Les protéines sont dégradées lors des exercices musculaires. Afin de maintenir une balance azotée positive, la synthèse protéique doit avoir lieu en permanence.

L’apport en protéine est donc indispensable et son ingestion stimule l’anabolisme musculaire.

Après un exercice physique intense, la balance azotée peut devenir négative. C’est pourquoi, il est d’autant plus important pour les sportifs de recevoir des apports adaptés afin d’inverser la balance et permettre la récupération musculaire.

Les acides aminés branchés pour la synthèse et la récupération musculaire

Hydrowhey contient environ 30% d’acides aminés branchés (ou BCAA) : leucine, isoleucine, valine. Ces acides aminés sont impliqués dans la stimulation des voies de synthèse protéique. Selon Kreider et al. (2010), la supplémentation en acides aminés branchés pourrait aider à diminuer la dégradation protéique lors d’un exercice physique intense.

Un système immunitaire renforcé chez les sportifs

Hydrowhey contient également une quantité importante de glutamine qui intervient dans la régulation du système immunitaire et dans la fourniture de l’énergie aux cellules.

La pratique d’exercices intenses et prolongés a des effets transitoires, mais significatifs, sur le système immunitaire en favorisant les infections des voies aériennes supérieures : exposition aux rigueurs du climat, shunt du filtre nasal, stress de la compétition, etc. (Gleeson, 2007 ; Nieman, 1994).

La glutamine est un nutriment qui présente un effet direct sur la réponse immunitaire en augmentant la prolifération des lymphocytes. La diminution de cet acide aminé a été observée lors d’efforts intenses et prolongés car les cellules immunitaires utilisent la glutamine comme source d’énergie ; la disponibilité de cet acide aminé dans le sang est donc indispensable.

La glutamine est stockée dans des tissus musculaires et libérée lors de l’effort sportif ou du stress subit par l’organisme. Plusieurs études ont montré qu’un enrichissement de l’alimentation en acide glutamique induit son augmentation plasmatique et entraine une diminution des atteintes des voies respiratoires grâce à son action sur le système immunitaire. (Bassit et al., 2000).

En conclusion, Hydrowhey présente une assimilation rapide, une digestibilité accrue et un apport protéique intéressant qui le rend idéal pour les sportifs.

Sources:

  • Christophe Hausswirth. 2012 .Nutrition et performance en sport. Institut National du sport et de l’éducation physique (INSEP).
  • Kreider et al. Journal of the International Society of Sports Nutrition 2010, 7:7
    <http://www.jissn.com/content/7/1/7>

Hydrowhey pour la nutrition des seniors

Le vieillissement de la population rend de plus en plus le nombre de personnes touchées par l’apparition des troubles liés à l’âge. En 2016, 1 Européen sur 5 est touché par la sarcopénie, c’est-à-dire, la fonte musculaire ou dystrophie musculaire liée à l’âge.

Avec l’âge, de nombreuses personnes ont des carences en protéines. D’une part, la consommation baisse à cause de la diminution de l’appétit et de la capacité à s’alimenter. (troubles masticatoires, maladies dégénératives, etc.) D’autre part, les capacités digestives diminuent à cause de la diminution du nombre d’enzymes digestives. Une augmentation significative de la quantité d’acides aminés dans le plasma est nécessaire pour stimuler la synthèse des protéines musculaires et inhiber la protéolyse.

Dans ce contexte, il est important d’apporter aux personnes âgées un apport suffisant en protéines afin de les maintenir en bonne santé.

En France, l’apport nutritionnel recommandé par l’ANSES est donc supérieur à celui recommandé pour l’adulte en bonne santé. Il est de 1.0 g/kg de poids corporel/j pour les personnes de plus de 75 ans.

L’étude comparative de Pennings et al. conduite chez 48 hommes de 74 ans en moyenne a montré que les protéines de lactosérum stimulent plus fortement la synthèse protéique que les caséines. Hydrowhey peut donc être intéressant comme source de protéines pour les séniors.

De plus, Hydrowhey peut être formulé facilement dans des boissons grâce à sa grande solubilité. Chez les personnes âgées, un apport sous forme liquide peut être une bonne alternative aux matrices solides de type viande qui peuvent être difficiles à mâcher. De plus, l’hydrolysat de lactosérum apporte une source de protéine « pré-digérée » qui peut également faciliter leur digestion.

Enfin, Hydrowhey peut également être utilisé en nutrition clinique pour des patients sujets à des maldigestions ou malabsorptions chroniques et pourrait permettre un apport protéique plus facile et rapide.

Sources :

  • AFSSA « Apport en protéines : consommation, qualité,
    besoins et recommandations ». Disponible sur <https://www.anses.fr/fr/system/files/NUT-Ra-Proteines.pdf
  • Citrage – Tout sur la sarcopènie. Disponible sur <http://www.toutsurlasarcopenie.fr/sarcopenie-reconnue-comme-maladie-par-loms/>
  • Pennings B. Whey protein stimulates postprandial muscle protein accretion more effectively than do casein and casein hydrolysate in older men. The American Journal of Clinical Nutrition, Volume 93, Issue 5, 1 May 2011, Pages 997–1005

Information sur la réglementation

L’hydrolysat de lactosérum est autorisé comme source de protéines dans les préparations pour nourrissons et de suite par la directive 2006/141/CE de la commission du 22 décembre 2006 concernant les préparations pour nourrissons et les préparations de suite et modifiant la directive 1999/21/CE.

Les préparations pour nourrissons à base d’hydrolysats de protéines doivent contenir entre 0.45 et 0.7 g de protéines /100kJ  de préparations pour nourrissons.

Les préparations de suite doivent quand à elle contenir entre 0.56 et 0.8 g de protéines /100kJ de préparations de suite.

Le règlement n° 127 2016 prévoit des évolutions applicables en Février 2021.

Les préparations pour nourrissons à base d’hydrolysats de protéines ayant une teneur en protéines comprise entre le minimum
et 0,56 g/100 kJ (2,25 g/100 kcal) sont conformes aux dispositions de l’article 7 : l’adéquation de la préparation pour nourrissons à l’alimentation particulière des nourrissons est démontrée par des études appropriées réalisées conformément aux
orientations des experts généralement admises concernant la conception et la réalisation de ces études et répond aux spécifications appropriées figurant à l’annexe VI.

L’annexe VI définit les caractéristiques des protéines de lactosérum autorisées.

Propriétés technologiques et formulation

Hydrowhey possède différentes propriétés intéressantes notamment grâce à son degré d’hydrolyse et sa répartition des poids moléculaires :

  • La solubilité : les peptides sont nettement plus solubles que les peptides intactes, ce qui permet notamment la formulation de boissons comme les boissons hyper protéinées.  Sa haute solubilité le rend également adapté à la formulation de préparations pour nourrissons et de suite.
  • La digestibilité: les hydrolysats présentent une haute digestibilité qui facilitent l’apport en protéines. Cela présente un intérêt pour les sportifs ou les personnes âgées. En effet, celles-ci ont généralement plus de difficulté à digérer à cause de la diminution du nombre d’enzymes digestives sécrétés au cours du temps dans le système digestif. L’hydrolysat de protéines de lactosérum permet une absorption plus rapide des protéines en comparaison avec les protéines intactes.

Deux références sont disponibles pour l’hydrolysat de protèines de lactoserum qui diffère par leur degré d’hydrolyse.

  • Hydrowhey WHS 80 +   est caractérisé par un degré d’hydrolyse élevé (autour de 20%). De plus, il possède une  répartition des poids moléculaires caractéristique avec environ 40% de molécules de poids moléculaires inférieurs à 1000 Daltons.  Cela le rend idéal pour les formules infantiles. Hydrowhey WHS 80+ a un potentiel allergénique réduit. Il peut convenir dans la formulation de produits pour des personnes à risque ou intolérantes aux protéines de lait. L’hydrolyse permet de réduire le potentiel allergénique des protéines et peut particulièrement convenir à des nourrissons à risque. Il peut également convenir aux sportifs.
  • Hydrowhey WPS E5 possède un degré d’hydrolyse égal à 5%. Celui-ci permet d’avoir à disposition un hydrolysat avec moins d’amertume. Il convient donc parfaitement aux produits destinés aux sportifs  et possède une grande solubilité.

Allégations nutritionnelles et de santé

Plusieurs allégations peuvent être utilisées en lien avec les protéines :

  • « les protéines contribuent à augmenter la masse musculaire »
  • « les protéines contribuent au maintien de la masse musculaire »
  • « les protéines contribuent au maintien d’une ossature normale »

« L’allégation ne peut être utilisée que pour une denrée alimentaire qui est au moins une source de protéines au sens de l’allégation SOURCE DE PROTEINES définie dans l’annexe du règlement (CE) n°1924/2006 » précise le règlement n°432/2012sur les allégations santé.

un aliment est dit :

  • « Riche en protéines » : si 20 % au moins de la valeur énergétique de la denrée alimentaire sont produits par des protéines
  • « Source de protéines » : si 12 % au moins de la valeur énergétique de la denrée alimentaire sont produits par des protéines