kalys

Anthocyan® Un extrait de myrtille titré en anthocyanes

Anthocyan® est un extrait de myrtille sauvage (Vaccinium Myrtillus L.) riche en anthocyanes, polyphénols de la myrtille.

Anthocyan® possède de puissantes propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires. Il possède des effets protecteurs sur la vision et les maladies chroniques liées à l’âge et à l’alimentation.

Anthocyan® est disponible au Benelux et en Espagne.

Description

Anthocyan® est un extrait hydroalcoolique de myrtille sauvage (Vaccinium  myrtillus) titré à 36 % min. en anthocyanes (par HPLC).

Une gamme de concentration entre 25% et 40% est également disponible.

Les anthocyanes sont des polyphénols faisant partie de la classe des flavonoïdes ayant une grande capacité antioxydante.

Vaccinium Myrtillus L. est une variété de myrtilles d’Europe du Nord cueillie à la main, différente du bleuet ou de l’airelle (Vaccinium corymbosum, Vaccinium angustifolium, etc.), variété cultivée en Amérique du Nord.

Anthocyan - myrtille

Les myrtilles sauvages contiennent différents anthocyanes, aussi appelées, anthocyanosides.  Une molécule d’anthocyane est représentée ci-contre.  Les anthocyanes sont chargés positivement et se caractérisent par un résidu glycolysée en position R3.  Parmi les anthocyanes de la myrtille, on compte la delphinidine, la cyanidine, la pétunidine, la péonidine et la malvidine.

Selon Määtää Riihinen et al. (2004), la myrtille est plus riche en anthocyanes que le bleuet. Elle contient 300 à 698 mg/100 g d’anthocyanes. Par exemple, il y a soit 5,6 fois plus que dans le bleuet.

molecule Anthocyan

Bénéfices nutritionnels et de sante

Un puissant anti-oxydant

La base de données de Brunswik, laboratoire indépendant, donne des valeurs de référence pour différents fruits et légumes pour l’indice ORAC. L’indice ORAC (Oxygen Radical Absorbance Capacity ou Capacité d’absorption des radicaux libres) permet d’évaluer la capacité anti-oxydante d’un aliment basé sur l’oxydation d’une sonde fluorescente via un transfert d’atomes d’hydrogène par des radicaux libres.

Sur la figure ci-dessous, on observe un résultat ORAC de la myrtille au moins 2 fois supérieur par rapport au résultat du bleuet sauvage et 1,6 fois supérieur au bleuet.

graphique ORAC

Etude sur modèle animal

Talavera et al. ont réalisé une étude sur modèle animal afin d’évaluer la biodisponibilité d’un extrait de myrtille sauvage et l’impact de sa supplémentation sur le statut anti-oxydant du plasma.

L’extrait de myrtille Anthocyan® 50 contient 83% d’anthocyanes. 25 rats reçoivent 12 g d’extrait/kg d’aliment pendant 8 jours (soit 25 g aliment/jour, 1.43 mmol d’anthocyanes/kg de poids corporel). Leur régime est déficient en vitamine E.

L’indice FRAP (Ferric ion reducing antioxidant power) est une mesure de la capacité anti-oxydante du plasma des ions ferriques en mmol/L.

La figure ci-dessous illustre les valeurs du statut FRAP 3h et 6h après le repas dans le groupe supplémenté en comparaison avec le groupe contrôle. On observe une amélioration significative de la capacité anti-oxydante dans le groupe nourri avec l’extrait de myrtille comparé au groupe contrôle (p<0001).

graphique FRAP

Anthocyan® est un puissant anti-oxydant, ce qui lui confère un rôle protecteur bénéfique pour la santé humaine.

Dans sa revue scientifique, Zafra-stone et al. (2007) décrit le rôle des anthocyanes, évalué par différentes études in vitro et in vivo. Les anthocyanes joueraient un rôle multiple dans les maladies cardiovasculaires, le stress oxydant lié à l’âge, les réponses inflammatoires et diverses maladies chroniques. Des résultats ont également été trouvés sur la protection des yeux.

Rôle dans la santé des yeux

Différentes études ont montré qu’un extrait de myrtille riche en anthocyanes peut avoir un effet bénéfique pour l’oeil et notamment sur la protection contre les UV et la fatigue oculaire.

L’étude d’Aly et al. (2014), réalisée sur modèle animal (rat) et contrôlée par placebo a pour objectif d’évaluer les effets des UVB sur les dommages oculaires et l’impact de la supplémentation d’un extrait de myrtille.

40 rats reçoivent 160 mg d’extrait deux fois par jour pendant 15 jours avant une exposition de 15 min aux UV (l = 300 nm à 5 KJ/m²).

Ils sont divisés en quatre groupes (contrôle, yeux exposés aux UVB, UVB + extrait de myrtille, extrait de myrtille).

Les dommages de l’ADN du cristallin sont mesurés par électrophorèse des cellules épithéliales (Comet Assay), ainsi que la concentration en enzymes oxydantes  (MDA malondialdehyde) et en enzymes antioxydantes (SOD, GSH-Px et CAT).

La figure ci-dessous illustre le pourcentage de cellules endommagées dans les différents groupes.

On constate que la prise d’extrait de myrtille réduit significativement l’endommagement des cellules épithéliales exposées aux UV. La supplémentation en extrait de myrtille permet de diminuer de 40% le nombre de cellules endommagées.

graphique santé yeux

De même, il y a une réduction significative du taux de MDA et une réduction moins importante des enzymes SOD  dans le groupe irradié ayant reçu l’extrait de myrtille comparé au groupe irradié non supplémenté.

Pour conclure, la prise de 360 mg/mL d’extrait de myrtille durant 15 jours chez des rats permet la protection du cristallin contre les UV :

  • Elle limite la dégradation des cellules épithéliales et de l’ADN du cristallin
  •  En améliorant les mécanismes de défense antioxydants qui lui sont propres.

Anthocyan pourrait donc avoir un effet protecteur dans la santé des yeux.

Dans l’étude de randomisée, en double-aveugle et contrôlée par placebo. (Ozawa et al ,2015) , 80 japonais de 20 à 40 ans en bonne santé ayant les yeux fatigués et travaillant devant un écran reçoivent une dose de 480 mg d’extrait de myrtille/jour pendant 8 semaines.

On observe une diminution significative à 4 semaines et à 8 semaines (vs. T=0 et vs. Placebo) de différents paramètres ophtalmologiques liés à la fatigue visuelle : Sensation de fatigue oculaire ,  Douleur oculaire, Yeux secs, Yeux lourds (vs. Placebo seulement après 8 semaines)vision double, sensation inconfortable.

Anthocyan pourrait donc avoir un effet sur la fatigue oculaire.

Sources:

Maatta-Riihinen et al. 2004. Distribution and contents of phenolic compounds in eighteen Scandinavian berry species. J. Agric Food Chem. 52 (14): 4477-36.

Brunswik laboratoire,  database, consulté en Février 2018 <https://brunswicklabs.com/technical-library/orac-database/>

Talavera, Bioavailability of a bilberry anthocyanin extract and its impact on plasma antioxidant capacity in rats. 2006, J Sci. Food Agric, 86:90-97.

Zafra-stone et al. Berry anthocyanins as novel antixoidants in human health and diseaser prevention. Mol Nutr Food Res, 2007, 51, 675-683.

Aly, M. A. Ali, 2014; Effects of Bilberry on Deoxyribonucleic Acid Damage and Oxidant-Antioxidant Balance in the Lens, Induced by Ultraviolet Radiation. Malays J Med Sci. Jan-Feb 2014; 21(1): 11-18.

Ozawa, M. Kawashima et al. 2015. Bilberry extract supplementation for preventing eye fatigue in video display terminal workers. J. Nutr Health Aging. 19, n°5, 2015.

Information sur la réglementation

Anthocyan® est autorisé en France dans les compléments alimentaires.

En France, Vaccinium myrtillus est listé à l’annexe I de l’Arrêté plantes du 24 Juin 2014 (parties autorisées : fruit, feuille).

En Belgique, Vaccinium myrtillus est listé dans l’Arrêté Royal Belge du 29 Août 1997 (partie autorisée : baie).

L’extrait standardisé de myrtille est également décrit dans la Pharmacopée Européenne.

Les baies de myrtille ont été consommées en Europe avant Mai 1997 et ne sont donc pas concernées par le réglement Novel food. Anthocyan n’est pas considéré comme un Novel food.

Les anthocyanes sont des pigments bleus et également définis comme des colorants alimentaires (E163) selon le règlement (UE) n° 1333 2008 sur les additifs alimentaires.

Anthocyan -plantes

Propriétés technologiques et formulation

Anthocyan® est un extrait hydroalcoolique sous forme de poudre (couleur : rouge-violet foncé).

Une large gamme de concentration entre 25% et 40% d’anthocyanes est à disposition.

Anthocyan® est hydrosoluble. Il est également disponible sur support maltodextrine ou gomme d’acacia.

La dose journalière recommandée par Ferlux est entre 70 et 120 mg/jour d’anthocyanes selon les études réalisées et la littérature.

Anthocyan -poudre

Allégations nutritionnelles et de santé

Différentes allégations plantes en attente sont tolérées notamment sur l’effet anti-oxydant, la santé de l’œil, la santé vasculaire des baies de myrtille et des extraits titrés en anthocyanes. Voici quelques exemples :

Anti-oxydant :

« Bilberry is rich in the antioxidants anthocyanidins » ( ID 2854, bilberry extract )

« Antioxidants can protect from free radicals and helps in case of foods intake deficiency or increased amount of nutrients. « ( ID 3706, bilberry extract )

Santé visuelle :

« The antioxidant anthocyanosides in bilberry help maintain the proper retina functions. » (ID 1295, bilberry fruit )

« May help maintain eye health through anti-oxidant and vascular effects. » (ID 2001, bilberry extract)

Santé vasculaire :

« Bilberry anthocyanosides can help capillary wessels health and elasticity of veins against harmful effect of free radicals. » (ID 1297, bilberry fruits)

« May help maintain vascular integrity » (ID 2002, bilberry extract )

Il a également des allégations sur la santé intestinale.